Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2018

... j'ai pris ma boule de cristal

Parlons des énergies, elles sont partout, elles sont la base de toute forme de vie, le support de la création, nous nous en servons chaque jour sans même nous en rendre compte. 
Certains pensent ne pas les percevoir, alors que c'est tout à fait impossible, tout le monde lit dans les énergies ! On pense à tort qu'il faut être médium pour cela, posséder des capacités extrasensorielles, pourtant, chaque jour nous ressentons et interprétons les énergies, et TOUT le monde le fait.

Par exemple, lorsque l'on arrive dans un endroit et que nous ressentons un malaise, nous captons en réalité les énergies du lieu qui ne sont sûrement pas bonnes pour nous. Quand nous discutons avec un inconnu et que le feeling passe très bien, cela signifie que les énergies de cet inconnu résonnent avec les nôtres. Tandis que lorsque nous ressentons de l'antipathie pour quelqu'un cela veut dire que ses énergies ne vibrent pas avec ce que nous sommes. Si nous prenons beaucoup de plaisir à cuisiner c'est que les énergies liées à cette activité nous nourrissent et nous font du bien. Lorsque nous sommes face à un choix important et que l'une des décisions nous ravit plus qu'une autre, cela signifie que les énergies de ce choix sont les plus bénéfiques pour nous. 
Pour résumer, lorsque nous aimons quelque chose ou quelqu'un, lorsque nous éprouvons de l'affection et de l'envie, les énergies sont bonnes pour nous. A contrario, quand nous n'apprécions pas quelque chose cela signifie que les énergies ne sont pas les meilleures pour nous.

Ainsi, nous lisons tous dans les énergies, et ce, chaque jour, à chaque moment, à chaque endroit, à chaque rencontre, à chaque décision... Nos ressentis profonds nous montrent la voie, nos ressentis sont tels des convertisseurs d'énergie. Une énergie négative nous donne un ressenti désagréable, une énergie positive un ressenti agréable.

Nous n'avons pas l'habitude de nous écouter alors cela semble compliqué. Mais c'est très simple en réalité : "est-ce que cela vibre ou non en moi ?" C'est la question à se poser et la réponse est une lecture énergétique.

De plus, nous utilisons tous, inconsciemment, des symboles qui sont des ondes énergétiques. Par exemple, lorsque mon enfant me dessine un cœur sur une feuille, il m'offre des énergies d'amour de la plus délicieuse des façons. Le cœur étant une onde de forme très positive. Mais, si je trace au milieu de ce cœur une brisure, cela change sa signification et son énergie, il deviendra un amour brisé. Nous sourions à la vue d'un beau cœur rouge, et faisons la moue quand nous observons un cœur brisé, ceci est bien souvent inconscient mais nous lisons les énergies de chaque symbole et les interprétons.

Les mots sont également de puissants vecteurs d'énergie eux aussi, je m'en rends compte lorsque je vois ma fille de 21 mois s'exclamer "oh c'est bel !" quand elle admire quelque chose. Sans tout à fait comprendre le sens du mot "bel" elle sait ce qu'il transporte énergétiquement parlant, et l'utilise tout à fait quand il le faut. Elle comprend les énergies de ce mot.

Il y a quelques temps j'ai remarqué qu'un avion de guerre américain s'appelait "le Poséidon", quelle tristesse en passant de se servir des belles énergies de Poséidon pour cela, mais quoi qu'il en soit, ceux qui ont nommé cet avion ainsi se sont servis des énergies véhiculées par le grand Poséidon afin de donner à cet avion force, puissance et autorité.

Lorsque nous écoutons une musique, nous sommes transportés ou au contraire agacés; quand nous regardons un tableau, nous sommes éblouis ou bien rebutés ou encore stoïques; lorsque nous dégustons un mets, nous l'apprécions ou alors n'aimons pas son goût... Car ce que nous voyons, entendons, touchons, goûtons, sentons, est une énergie qui vibre ou non avec notre être, nos sens nous servent à interpréter ces énergies, c'est pourquoi nous pouvons affirmer lire dans les énergies, tous !

Certains peuvent aller encore plus loin en pressentant les énergies à venir ou passées, car ils ont affiné leurs sens et ont appris à (s')écouter et (se) faire confiance. Ils savent qu'ils sont eux même une énergie parmi le grand Tout, alors ils peuvent se promener dans le flot de la vie tels des harpistes qui pincent plusieurs cordes en même temps pour jouer leur plus belle mélodie, car l'énergie est aussi ceci : une immense mélodie dans laquelle chacun de nous joue ses propres notes. Lorsque la musique est belle les énergies sont harmonieuses, mais si cela sonne faux de nouveaux choix se proposent à nous. 
Par conséquent, cessez de penser ou dire "je n'arrive pas à lire les énergies", remplacez cela par "je fais partie de la grande partition de la Vie".

Je termine par cette citation d'Albert Einstein : "Tout est énergie et cela résume tout. Mettez-vous sur la fréquence de la réalité que vous voulez obtenir et vous ne pourrez qu'obtenir cette réalité. Il ne peut en être autrement. Ce n'est pas de la philosophie. C'est de la physique"

20:10 Publié dans énergie | Lien permanent | Commentaires (0)

14/07/2016

... j'ai eu une révélation

Parfois un livre, un article, un enseignement, une parole, nous atteint en plein cœur, nous touche comme une révélation. Une porte que nous ne voyions pas jusque là s'ouvre alors sur notre chemin.

Une fois le seuil passé, cette porte devient une évidence, on en arrive même à se demander comment nous avions pu passer à côté ? Comment pouvions-nous ignorer sa présence ?

Et bien sachez que cet enseignement était déjà vôtre, il ne vient pas de dehors, car ce n'est que ce que l'on porte en nous qui peut vibrer et résonner en notre cœur. Une révélation, contrairement à ce que l'on pourrait penser, n'est pas quelque chose que l'on apprend, mais quelque chose qui se dévoile, tel un rideau qui tombe autour de nous.

Ainsi, nous savons déjà presque tout, ce que l'on croit apprendre sont en réalité nos mémoires qui se réactivent, se réveillent, se révèlent. Ceci explique les frissons qui nous parcourent face à une révélation, cette vibration qui sort du cœur et traverse nos énergies et notre corps physique. Voyons comme tout prend source en notre intérieur, jusqu'à se manifester vers l’extérieur et inonder tout notre être.

Lorsque l'inverse se produit, quand on apprend quelque chose de vraiment nouveau, le processus est inversé, l'enseignement entre par le chakra couronne (au sommet de la tête), et descend vers notre cœur. Une graine est alors déposée, seulement, elle ne germera pas immédiatement, en effet il faudra l'arroser, la cultiver et l'aimer, jusqu'au jour où elle s’épanouira, s'ouvrira et deviendra à son tour une révélation.

Par exemple, si je lis un article sur le pardon et qu'il résonne intensément en moi, cela signifie que mon cœur libère les vibrations du pardon qui m'habitent, ces dernières se diffuseront alors à tous mes corps. L'enseignement vit en moi, vibre en moi, il me parle et tel un aimant il me dévoile le savoir que je portais déjà sur le pardon. Finalement, je n'ai rien « appris », j'ai ressenti, vécu et libéré.

A contrario, si je lis ce même article sur le pardon mais que cette notion me reste étrangère, il est possible que je rejette cet enseignement, il ne me parle pas car il ne m'habite pas encore. Bien souvent le rejet est la première réaction, celle de l'ego. Peut-être que je trouve cela injuste de pardonner car je m'accroche à ma douleur par exemple, alors, cette notion de pardon ne résonne pas en moi et je n'ai pas encore accès à la révélation. En revanche, la lecture de cet article plantera une graine en mon cœur, et, par la suite, mes diverses expériences la nourriront, l'arroseront, jusqu'au jour où j'aimerai cette graine et l'accepterai, alors elle s’épanouira et installera en moi la vibration du pardon, qui se manifestera le moment propice. La boucle est ainsi bouclée.

C'est pour cela qu'il arrive fréquemment que des enseignements soient rejetés ou mal interprétés, cela signifie que le moment n'est pas encore arrivé, que la porte qui mène à la révélation n'est pas encore dessinée. Soyons tolérant et aimant envers notre prochain car chacun avance à son rythme, selon ce qu'il porte déjà en lui et ce qui lui reste à découvrir.

Mais surtout n'oublions pas qu'il n'existe pas d'autres maîtres que nous même, nous en savons bien plus que nous ne le pensons.

Nous pouvons à présent récolter les fruits de notre semence, pour cela voyons comment réagit notre cœur face à une situation, une expérience, une parole... S'il l'accepte comme sienne c'est que l'enseignement résidait déjà en nous.

 

21:51 Publié dans énergie | Lien permanent | Commentaires (0)

12/01/2016

... j'ai cassé ma parabole

2016 l'année de la grande déconnexion ?

 
Je m'explique:
Beaucoup d'entre nous ont beaucoup de mal, et ce depuis quelques temps, à re-trouver une bonne connexion. Il existe en ce moment un vide intérieur, une sensation de ne plus recevoir aucune guidance. Alors on se sent un peu perdus, seuls...
Auparavant, la connexion était bonne, efficace, les messages étaient bien captés, les signes compris, les informations reçues, mais aujourd'hui plus rien, le néant, le vide.
Sans guidances, nous sommes un peu perdus, livrés à nous même.
 
Les guérisseurs ont du mal à guérir, les télépathes lisent moins bien dans les énergies, la communication animale est moins efficace, les personnes qui  nous ont aidés un certain moment de nos vies s'éloignent, les médiums reçoivent moins d'informations ...
Recevoir, c'est bien le mot ! La réception est nulle ou déficiente.
 
Que se passe t-il ?
La fin d'année 2015 a brassé de nouvelles énergies, énergies qui nous ont été transmises et qui se sont directement nichées en notre intérieur. Alors, depuis quelques semaines, ce n'est plus en dehors de nous que nous recherchons les informations, mais en dedans. Même si les réponses ont toujours résidé en nous, nous passions tout de même par des supports extérieurs pour les trouver, les mettre en lumière. Par exemple, nous avions des superstitions, des prières aux anges, nos guides, des signes, des rêves, des rituels, des guides terrestres... et tout cela vient de l'extérieur. Aujourd'hui, on s'aperçoit que tous ces supports tendent à disparaître, ou bien qu'ils sont moins efficaces, alors on se met à douter de nous même, de nos perceptions, nos capacités. Sans ces supports nous sommes un peu démunis.
 
Mais rassurez-vous, rien n'a vraiment disparu, tout s'est simplement transformé. La communication devient innée, il ne faut plus chercher la clé qui ouvre la porte de notre cœur en dehors de nous, mais en nous. Il ne faut plus attendre un signe extérieur, une guidance externe, mais écouter la réponse que l'on porte déjà.
 
Par exemple, il y a quelques temps, face à une question qui me taraudait, j'avais l'habitude de demander un signe de mes guides en guise de réponse (que ce soit un chanson qui passe, une conversation saisie au vol...). Aujourd'hui, ce n'est pas un signe que je reçois mais une réponse claire et nette de l'intérieur. Seulement, n'étant pas habituée à tant de simplicité, j'ai pensé un moment que je ne recevais plus rien, que ma connexion avait disparu. En effet, je ne recevais plus rien car j'émettais !
L'explication est dans cette simple phrase : "nous ne recevons plus, nous émettons."
 
Bien entendu, ce stade d'évolution diffère d'une personne à l'autre, mais nous sommes tous destinés à émettre un jour ou l'autre. Nous avons longtemps été des récepteurs, et certains ont assez rempli cette fonction pour aujourd'hui devenir émetteurs de lumière.
 
Ce changement s'accompagne donc d'une sensation de déconnexion, de vide, de solitude. Car nous n'avons plus rien à faire pour recevoir et n'y sommes pas totalement habitués. Il faut, petit à petit, apprivoiser cela, prendre conscience que  nos réponses nous habitent et que le chemin le plus direct et le plus efficace est la ligne droite. A ce moment, nous ne nous sentirons plus déconnectés de rien ni personne, nous deviendrons un émetteur du grand Tout.
 
C'est un peu comme les télés, avant il fallait un décodeur TNT pour recevoir les nouvelles chaînes, et aujourd'hui le décodeur est intégré directement dans les  nouveaux appareils.
 
Alors oui, cette année 2016 est une année de déconnexion extérieure qui nous pousse à expérimenter la connexion intérieure, l'unité. On dit que c'est aussi celle des naissances, de la renaissance, et c'est bien ce qui se passe.
 
Bonne année 2016 à tous :)