Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2018

... la vie est devenue un terrain de "je"

J'aimerais revenir aujourd’hui sur la notion d'unité.
En effet, hier, suite à quelques échanges concernant notre gouvernement, on m'a reproché de ne pas prôner l'Unité puisque je n'étais pas "pour" l'Europe et ce qu'elle véhicule. Du point de vue de mon interlocuteur l'Europe incarnait l'unité et le progrès, je respecte tout à fait cela, mais je n'y vois que l'inverse puisque selon moi l'Europe actuelle représente la séparation et l'enfermement car est bâtie sur la domination de l'autre, peut-être n'était-ce pas l'idée de départ je n'en sais rien. Mais cela ne me gêne aucunement que l'on pense différemment, et fort heureusement, à ce propos le but de cet article n'est pas qui a tort ou raison.
 
Je n'affirme pas détenir la vérité, car chacun accueille ce qu'il est en mesure d’accueillir, mais je ne vois pas en quoi le fait de ne pas être d'accord met fin à la notion d'unité. L'unité doit-elle forcément être visible pour être (comme par le biais de cette association de pays que forment l'Europe) ? Ce serait passer à côté de l'Essence même de ce qu'est l'unité.
 
Oui, nous sommes tous un ! Et peu importe ce qui est visible ou ne l'est pas.
Pourquoi ?
Parce que nous venons de la même source/énergie, et lorsque nous-nous unissons nous incarnons le grand TOUT. Le grand tout, comme son nom l'indique, représente TOUT, le noir et le blanc, le bien et le mal, la vérité et le mensonge... sans jugement ou séparation. 
 
Ainsi, lorsque je dis que nous sommes tous un, je ne dis pas que nous travaillons tous pour la même cause, que nous pensons tous de la même façon, que nous avons tous les mêmes souhaits, que nous voyons tous notre avenir de la même façon, absolument pas et bien au contraire. Nous sommes des êtres incarnés, un car né, et pour cela nous-nous sommes éloignés (mais pas coupés) pour quelques temps de la source primaire, afin d'intégrer la matière nous avons créé ce corps de chair qui paraît si séparé de notre prochain, et ceci est le but recherché. Cette expérience humaine nous permet d'être des individus à part entière, le "je" n'est qu'un jeu et ce "je" possède des idées, envies, opinions, aspirations... Mais, l'unité existe sous tous ces masques.
Nos expériences servent simplement à nous définir, car comment savoir qui je suis si je ne fais jamais face à ce que je ne suis pas ? Ce qui paraît séparé de moi me permet en réalité de me re-trouver, il s'agit donc d'un travail d'union/uni on.
Je forme un avec mon pire "ennemi" puisque c'est grâce à lui que je sais qui je suis, et puisqu’il me reflète quelque chose je le remercie.
 
Un arbre est un arbre, je suis un être humain, cela met-il fin à la notion d'unité entre l'arbre et moi ?
Un chien a d'autres besoins que les miens, cela fait-il que l'unité ne réside pas entre le chien et moi ?
L'unité n'est pas le fait d'avoir ou non les mêmes envies que son voisin, ce n'est pas se vêtir de feuilles car l'arbre en possède, ce n'est pas aboyer parce que le chien s'exprime ainsi, l'unité n'est pas un mimétisme quelconque ou une forme de pensée unique, bien au contraire, l'unité s'exprime dans la grandeur et la diversité, et non dans l’enfermement de la pensée unique qui mettrait immédiatement fin à l'expérience
 
L'unité c'est vivre sa propre vie tout en ayant conscience que nous sommes tous liés. 
 
Par exemple et pour revenir à la source de mon désaccord, je suis pour une réforme complète du gouvernement et de cette notion d'Europe, car pour moi elle ne représente pas l'unité mais l'écrasement de l'autre, ceci est bien sûr mon point de vue, mais même si je conteste cela, ce n'est pas pour me séparer ou jeter la faute sur l'autre, mais pour créer une nouvelle expérience plus en résonance avec ce que je pense être "le bien de tous". Cette vision m'appartient c'est certain, et tout le monde ne sera jamais d’accord avec moi, mais, quoi qu'il en soit, je sais que je suis intimement liée avec l'expérience que nous traversons et tous ses protagonistes, car j'ai créé cette situation à mon niveau pour ma propre évolution. 
Même si en apparence je semble séparée des personnes qui pensent différemment de moi, je ne le suis pas sur le plan subtil, car nous vivons ENSEMBLE la même expérience, peut-être nous portera t-elle vers le changement ou peut-être pas, cela ne change rien à la notion d'unité.
 
On mélange trop souvent l'unité avec le fait de tous entrer dans la même case et regarder vers la même direction. Ceci réduit l'unité à une vision très "humaine" et fruit de l'ego, qui justement nous sépare de l'autre (celui qui ne rentre pas dans la même case) et va finalement à l'encontre du "un".
 
Il faut comprendre que tout le monde ne travaille pas pour le bien de la planète et son peuple, c'est ainsi, il suffit simplement d'observer ce qui est. Mais ce constat ne met pas un terme à la notion d'unité, puisqu'elle est et sera toujours ce qui nous lie à ce que nous traversons tous ensemble. 
Simplement, chacun vit ce qu'il a à vivre, et la r-évolution qui se passe actuellement ici bas fait partie d'une expérience commune, il y a les "pour" le changement et les "contre", il y a des mensonges et des vérités, il y a l'ancien monde qui s'éteint face au nouveau monde qui émerge, mais quoi qu'il en soit nous vivons ENSEMBLE tout cela, comme une seule et même entité.
 
Pour conclure, mon interlocuteur qui s'est senti déçu par mes propos et idées (cela s'est vu dans ses mots et sa conclusion), a finalement créé une situation d'union entre lui et moi, de par nos échanges (pourtant si opposés) nous avons créé un terrain fertile et commun pour y déposer nos idées et nous définir. De plus je le remercie puisqu'il a été l'impulsion qui m'a permis d'écrire cet article sur... l'unité. 

18:17 Publié dans Unité | Lien permanent | Commentaires (0)

04/12/2018

... j'ai attrapé Pikachu

Que se passe t-il actuellement, en France et bientôt partout ailleurs ?

La colère gronde, l'insatisfaction augmente, les cris résonnent, la violence s'installe... lorsque nous nous laissons happer par ces égrégores de colère, tous nos sens se mettent en veille.

Personnellement, j'essaie au mieux de ne pas m'impliquer émotionnellement dans ce que je vois et entends, tout d'abord, parce que je sais que les médias ont la fâcheuse tendance à inverser la réalité, mais aussi car je préfère rester à l'écart des égrégores agressifs.

Cela faisait longtemps que l'on pressentait ces événements qui se déroulent actuellement en France, et nous y voilà arrivés.

Cela s'appelle la loi du balancier, ainsi, plus un peuple se sent opprimé, plus il répondra par la violence pour recréer un équilibre. La vie n'est que perfection et même dans le chaos l'équilibre est. A ne pas confondre avec équité !

Ainsi tout est parfait et le changement a lieu comme il est prévu depuis longtemps, seulement, il n'est pas obligatoire de le faire dans la violence.

Dans un premier temps il faut apprendre à s'élever au dessus des égrégores de colère, se placer en temps qu'observateur, ne pas s'impliquer émotionnellement. Lorsque je regarde les informations, que je sais orientées, je reste observatrice, j'analyse, je prends les messages qui m'apparaissent.

Et voici ce qui me vient:

Une fois que l'on s'éveille, on ne peut plus se rendormir...

Nous nous trouvons actuellement dans une période d'éveils de masse, poussés par les énergies du changement et de la transformation nous souhaitons aligner extérieur et intérieur, et comme nous voyons de plus en plus clair cela nous permet de savoir ce que l'on veut mais surtout ce que l'on ne veut plus. Cet ancien monde nous semble si limitant, si triste, si éloigné de notre coeur et de la Vie, alors nous souhaitons le changer, du moins la grande majorité réclame le changement !

La petite minorité qui ne le désire pas abat ses dernières cartes, telle une partie de poker où le mensonge et la manipulation sont de mise. Mais, au final, les manigances se retournent toujours contre l'émetteur, puisque nous récoltons ce que nous semons de par la loi de résonance.

Les gilets jaunes incarnent physiquement notre feu intérieur, celui qui siège en notre chakra du plexus solaire, celui qui pousse à l'action, l'Homme en nous qui agit et qui ose. Il suffit de voir la couleur si jaune et lumineuse des gilets pour que le parallèle soit édifiant, sans parler du fait que le gilet se pose directement sur notre chakra solaire. Les symboles sont si présents.

Mais aussi, le plexus héberge notre colère lorsque celle ci nous habite encore.

Ainsi, une certaine partie des gilets jaunes est violente, et cette partie représente celles et ceux qui ont encore affaire à leur colère intérieure, car pour émettre un acte de violence la colère doit tout d'abord nous habiter. On ne donne que ce que l'on possède, c'est ainsi. Si aucune colère ne nous habite nous ne pouvons êtres violents.

Une autre partie des gilets jaunes incarne quant à elle le changement dans la douceur, sans armes et avec patience.

Une dernière partie des gilets jaunes vacille entre l'un et l'autre de ces deux groupes, ce sont les personnes en voie de guérison, mais qui ne savent encore où se positionner et qui elles sont.

Alors, tous ces plexus solaires ne brillent pas de la même façon, certains ne sont que lumière tandis que d'autres projettent un feu aveuglant qui brûle et détruit tout sur son passage.

Une grande partie des gilets jaunes s'est donnée rendez-vous Place de l'Etoile à Paris. Symbole encore plus grandiose, car notre plexus solaire n'est rien d'autre qu'une étoile qui brille en nous, alors, tout s'est embrasé, le feu attisant le feu, la violence a explosé. Certaines personnes en apparence calmes ont laissé s'exprimer leur révolte et leur colère, car pris dans les égrégores de feu.

L'arc de Tromphe a été dégradé, mais qu'est-ce que l'arc de Triomphe ? Pour rappel c'est un monument érigé en l'honneur des soldats français revenant de guerre. Cela a été construit avec cette intention de mettre à l'honneur les combattants, l'intention étant une énergie propre ce monument porte en lui cette empreinte énergétique, celle de la guerre, la mort, la victoire sur l'autre. Même si ce monument séduit bien des foules il faut comprendre ce qu'il véhicule au delà des apparences. La loi d'attraction agissant en tout lieu et tout temps, il est tout naturel que cet endroit ait été désigné par l'inconscient collectif pour incarner le lieu parfait à ces débordements et violences.

Tout est là : la place de l'étoile (plexus) et l'arc de Triomphe (guerre), ou le feu à son apogée, le destruction et la colère.

Bien entendu, les débordements (orientés eux aussi) ont eu lieu à d'autres endroits, mais à chaque fois des signes et messages sont présents.

Je rajoute ceci avant de conclure, le point de rupture a commencé dès l'instant où les instances gouvernementales/gouverne mental ont décidé de taxer davantage encore l'essence, l'Essence, donc d'avoir la main-mise sur notre Essence. Cela fera peut-être rire certains, mais comprenez que les mots sont porteurs de vibrations eux aussi, voyez donc le parallèle qui se trouve ici et pourquoi le peuple a (enfin) réagi. Même si l'impulsion première semble être l'aspect financier, il existe en réalité un langage subtil et codé et celui qui voit les signes le sait déjà.

Comprenons que rien n'est le fruit du hasard, même si les choix ne sont pas conscients ils font partie d'un plan parfait.

Et, puisque l'Homme en a décidé ainsi, le changement se fera pour le moment dans la violence. Mais rien n'étant figé il n'est pas jamais trop tard pour agir dans la paix et l'amour, loin de la confusion et des cris.

Tout est parfait et le plan suit son cours.

Il fallait ce président, à ce moment précis, à cet endroit précis, pour que les gens réclament le changement.

 

A suivre ...

25/11/2018

... j'ai fait un rêve

- Réveille-toi ! Réveil-LE-toi !
 
Tout commence par le réveil, ton réveil, il sonne et te sort de cet état de veille, de ton éternel sommeil. 
La sonnerie peut-être silencieuse ou au contraire fort tapageuse, elle marque bien souvent un moment clé et douloureux, plus rarement un événement joyeux. 
Mais quelle qu'en soit la cause initiale, lorsque le réveil chasse la nuit et ses étoiles, ta vie se retrouve totalement transformée, chamboulée, bousculée. 
Tu comprends qu'un jour différent s'est levé, et même si les aurores sont encore embrumées, tout semble si changé... que s'est-il passé ? 
Le somnambule sort de sa bulle.
 
 
- Éveille-toi ! Eveil-LE-toi !
 
Vient maintenant l'éveil, le tien, la brume se dissipe peu à peu de ton chemin.
Le soleil apparaît timidement et te dévoile ce monde si différent.
Pourtant, rien n'a véritablement changé, si ce n'est ces grosses ficelles qui jusque là étaient cachées.
Tu comprends à présent comment le monde en est arrivé là, car tu prends conscience des conséquences de tous nos choix. 
Le voile à présent levé, tu peux accueillir la réalité, et tu sais qu'il t'appartient aujourd'hui de la changer.
Tu saisis tous les messages, tu es comme un marin qui crie à l'abordage.
 
 
- Révèle-toi ! Rêve-LE-toi !
 
Arrive le jour où tu te révèles, aux autres mais avant tout à toi même, maintenant que tu as vu les ficelles, tu refuses de te laisser manipuler par elles.
Tu ne désires plus entretenir le monde tel que tu le vois, alors tu oses faire de nouveaux choix, tu sors du rang et deviens enfin toi.
Tu prends ta voie, peu importe ce que l'on dit de toi.
Tu incarnes le changement que tu souhaites voir sur la planète, car tu as conscience que tout commence définitivement par ton être.
Tu fais de tes rêves quelque chose de réel, ainsi tu offres au monde une partie de tes ailes.
Tu bascules d’observateur à acteur. 
 
 
- Élève-toi ! ET-lève-toi !
 
La dernière étape est celle où tu t'élèves, alors tu deviens le maître qui instruit l'élève.
Tu as réussi à changer ton monde, plus aucune colère en toi ne gronde.
Tu sais que le changement vient toujours de soi, et qu'il est inutile de l'attendre à l’extérieur de toi, tu restes aligné avec ton cœur et cela te mène droit au bonheur.
Ces choix nouveaux que tu fais dans ta vie, saches que ton voisin les fait aussi, ce que tu as osé dévoiler de ton univers est devenu pour beaucoup la source d'une nouvelle ère. 
Tu es devenu assez sage pour ouvrir un fabuleux passage, par lequel nous pouvons entrevoir le monde de demain, monde qui nous tend déjà la main.
 
 
Réveille-toi ! Éveille-toi ! Révèle-toi ! Élève-toi !
 
Merci à toi de montrer l'exemple, et tous ensemble nous bâtirons ce merveilleux temple.
Le nouveau monde que nous souhaitons tant, nous le créons tous d'abord en dedans et le reste suit naturellement.
Aujourd'hui et tu le sais, tu es le seul à pouvoir changer ce qui est !