Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2014

... j'ai dit stop

"Je suis admin d'********  et visiblement il apparaitrait que vous repreniez mes textes et réapproprié à votre manière...Inutile de vous dire que les sujets que vous traitez sur votre page sont mes sujets avec copyright en maison d'édition...
Et si vous avez trouvé une photographie de vous chez moi à savoir que vous traitez mes sujets depuis juillet et je n'ai que 200 personnes au compteur c'est que vous devez bien souvent allez faire un tour sur ******* pour relever tous les sujets..Je tiens à préciser que moi j'ai attéri sur votre page par dénonciation de personnes qui connaissent mes textes et qui ne se les approprie pas comme vous le faites indécemment...en résumé on peux faire sans probleme un copier coller de vos textes et des miens avec les meme titres tournure un peu différente mais au final c la meme chose je suis en colere parce que c tellement plus facile de faire des copier coller plus tot que de partager!!!!"

Voici le message que j'ai reçu hier sur ma page facebook...

Ma première réaction fût la colère. On m'accuse de voler les textes d'une autre, donc on m'accuse de m'inventer une vie, on me fait passer pour ce que je ne suis pas: une menteuse, une voleuse...Cet état n'a pas duré longtemps, je n'ai pas aimé les vibrations qui accompagnaient cette émotion, j'ai donc essayé de chasser cette colère inutile (clin d'oeil à mon dernier post sur la colère ;)).

Le départ de cette colère a laissé place à de l'incompréhension: Pourquoi??? Comment une femme que je ne connais pas peut-elle m'envoyer un tel message? De plus sur mon mur facebook, donc une accusation publique. Évidemment aucune réponse pour expliquer cela... Mes guides me rappellent que chacun vit dans un monde qu'il s'est créé, de mon monde à moi je ne peux parfois pas comprendre le fonctionnement du monde d'une autre personne.

Suite à cela deux options s'offrent à moi:
- Ignorer cette personne, car après tout je n'ai rien à me reprocher et je n'ai en aucun cas à me justifier de quoi que ce soit.
- Ou bien lui répondre qu'elle est dans l'erreur. Elle lance une accusation lourde de sens, cela mérite réponse de ma part. De plus je reçois un autre message d'un de ses amis, encore une fois sur ma page facebook: "
Il faut avoir un sacré culot pour voler les textes thèmes de la page *******. Tous sans exception, c'est petit et sans personnalité. Je serais vous, je les enlèverais vite, c'est honteux !!!! Ouuuuuuuh!!!"

La situation commence à devenir pénible. Que faire? Parler ou se taire? Je dois admettre que je suis peinée et touchée de ces propos. Mes articles me demandent beaucoup de travail, d'investissement personnel, de temps...Je ne peux ignorer ma douleur, ma peine d'être accusée si injustement.

Je choisi donc de répondre!
J'essaie de rester courtoise et polie, j'explique à cette demoiselle qu'elle ne détient pas la Vérité absolue! Que ces accusations sont honteuses, qu'à sa place je me réjouirais de voir cette même lumière chez d'autres, que l'égo spirituel revêt bien des habits...etc, bref je ne suis pas contente et cela se sent dans ma réponse ! Je donne cette réponse publiquement, car je n'ai rien à cacher, de plus l'accusation a été lancée dans ce sens, une sorte de déballage public, parfait allons-y.

La demoiselle rebondit immédiatement en déclarant que pour une personne qui prône la paix j'ai un drôle de comportement.
Je ne trouve pas ma réponse agressive, mais peu importe (encore une fois de mon monde je ne vois surement pas ce qu'elle a pu ressentir en me lisant).

Oui je prône la paix et je continuerai de le faire. Et pour cela je commence par moi, je prône MA paix, ma paix intérieure.
Est-ce parce que nous nous dirigeons vers la lumière que nous devons nous laissez faire? Être lumière c'est s'aimer, s'aimer assez pour ne pas laisser d'autres se comporter de manière désobligeante envers nous, s'aimer c’est savoir dire NON! tout simplement.
Et je m'aime assez pour dire à cette personne que je n'apprécie pas son comportement à mon égard ! Son incursion dans mon bien Être.

Certes, le plus simple est d'ignorer, le plus sage est de passer son chemin. Mais hier je n'avais pas envie de me taire (surtout après plusieurs relances de sa part toutes aussi accusatrices...), j'avais envie d'exprimer mon Etre, de dire STOP!

Je tiens à dire que nulle colère, nulle rancœur ne m'habite. Je n'en veux absolument pas à cette personne, bien au contraire elle m'a permis de prendre conscience de mes limites, et voir que je peux dire stop quand cela va à l'encontre de mon bien être.
Je sais qu'elle a sincèrement cru que je lui avais "volé" ses textes, et cette expérience lui servira à elle aussi.

J'ai donc appris que l'amour c'est aussi savoir dire non! Sans colère ni haine, sans cri ni violence, simplement avec la voix (voie) du coeur.

Un jour, peut être que je passerais mon chemin face aux accusations et critiques, peut être que ce sera dans 2 mois, dans 2 ans ou dans 20 ans. Mais pour le moment je laisse mon coeur s'exprimer quand il a de la peine.

 Non mais oh ^^

Je termine par une vidéo de Lilou Macé (toujours très rigolote) qui est dans le même thème, même si je ne prône aucune violence physique ou verbale :)


04/07/2014

... j'ai trouvé un autre gremlins

En guise d'introduction voici une phrase tirée du livre "conversation avec Dieu":
"Le maître véritable n’est pas celui qui a le plus de disciples mais celui qui crée le plus de maîtres"
 
Cela explique à la perfection cette notion d'égo spirituel, qui est une autre facette, un peu moins connue, de notre égo.
 
Je ne connaissais pas cette notion auparavant, et j'ai à plusieurs reprises, été guidée vers des articles abordant ce sujet, et je remercie mes guides pour cela, car j'étais dans l'incompréhension suite à certains comportements déroutants. Ils ont donc répondu à mes interrogations, comme souvent :)
 
En effet, j'ai été confrontée à des personnes dites très éveillées spirituellement, mais qui agissaient de façon "étrange" à mes yeux. C'étaient des personnes assez fermées, qui avaient réponse à tout, au point de rejeter les ressentis des autres. Cela m'a laissé perplexe, car pour moi l'évolution spirituelle va de pair avec l'ouverture du coeur et de soi.
 
Je me suis aperçue que certaines personnes restent sur leurs acquis, jusqu'à parfois affirmer que les chemins des autres ne sont pas valables, d'autres vont même vous déstabiliser en vous laissant croire que vos ressentis sont erronés, que seule "leur" vision est bonne. Ils pensent être de très bons conseils, et peuvent aller jusqu'à dénigrer les voies qui diffèrent de la leur
 
Ils ne sont finalement pas dans l'ouverture, et de par leurs propres limites, ils posent des limites aux autres.
 
Dans de tels cas, nous sommes dans l'égo spirituel, cet égo revêt bien des habits, cela peut aller du maitre, au guérisseur, en passant par l'ami éveillé, nul n'est épargné par ce piège.
Les personnes prisent dans les filets de cet égo sont encore dans la dualité, en jugeant ce qui est supérieur/inférieur, car à leurs yeux seul leur enseignement est juste, donc supérieur.
 
Bien souvent, ils ne se rendent pas compte qu'ils sont gouvernés par leur égo, puisqu'ils se pensent au dessus de tout ça.
 
Je vous parle de cela pour vous inciter à ne jamais laisser personne vous dire ou vous imposer ce que vous devez faire. Vous pouvez écouter les conseils, vous pouvez demander une aide ponctuelle, vous pouvez demander une guidance adaptée, mais ne laissez jamais personne "penser" pour vous, et vous faire croire que vous avez besoin d'elle pour avancer.
 
Lorsque vous êtes certains de vos ressentis, ne laissez pas une tierce personne vous faire douter de vous, de ce que VOUS ÊTES. Cela peut être très désarçonnant, lorsque nous sommes confrontés à une personne très éveillée spirituellement, remettant en cause  ce que notre coeur nous dit! Nous pourrions avoir tendance à écouter cette personne, jusqu'à renier nos propres ressentis... Mais n'oublions pas que notre coeur détient notre vérité, qui diffère peut être de celle d'un autre, c'est ainsi. Ce n'est pas pour cela que notre vérité est moins valable.

Les gens prisonniers de leur égo spirituel pensent détenir la vérité absolue, mais ils oublient une notion fondamentale: L'évolution est sans fin. Les ressentis d'aujourd'hui ne seront pas les mêmes que demain.

Restons humble et respectueux de notre prochain, la seule chose qui doit nous gouverner pour évoluer est notre coeur.
 
 

Pour conclure je partage avec vous une leçon de vie, que m'a enseignée ma fille du haut de ses 7 ans. Et oui le maitre peut revêtir bien des vêtements lui aussi  :))
 
En déposant mes enfants à l'école, je leur explique que je vais subir à 11h30 une petite intervention chirurgicale, qui ne me donne pas du tout envie mais alors vraiment pas, et je leur demande de m'envoyer une pensée à cette heure ci.

Ma fille, voyant mon humeur maussade, me demande pourquoi je vais faire cette petite opération?

Je lui répond spontanément que je suis obligée.

Elle me dit:

- Mais maman tu dis tout le temps que dans la vie on est obligé à rien!

- Hum... c'est vrai...

- Donc tu n'es pas obligée d'y aller!

- Non, en effet.

- Alors pourquoi tu y vas si tu ne veux pas?

- Parce que c'est mieux pour ma santé de m'occuper de cela maintenant.

- Donc tu y vas parce que tu as envie!

- Oui, vu sous cet angle

Merci ma chérie, motivation is back! J'y suis allée le coeur léger, avec l'envie de prendre soin de moi et non plus dans l'idée que je subissais cela.

Et tout s'est très bien passé :))